AB Tasty : besoins utilisateurs, priorisation et UX writing

AB Tasty est un outil qui aide ses utilisateurs à construire de meilleurs produits grñce à l’A/B test.

La boĂźte a Ă©tĂ© lancĂ©e en 2009, compte aujourd’hui 240 employĂ©s, et travaille avec des clients comme DĂ©cathlon, Sephora, Canal +, Jaguar et beaucoup d’autres.

Yoann Grange et Arthur Charbit m’ont partagĂ© leurs retours d’expĂ©rience de Product Managers. Voici les thĂšmes que nous avons abordĂ©s :

  1. L’adĂ©quation entre les besoins des utilisateurs et le produit 
  2. La priorisation des fonctionnalités à développer 
  3. La vision du mĂ©tier d’UX writer

‍

‍

‍

Comment s'assurer que le produit corresponde aux besoins des utilisateurs ?

‍

Commençons par le nerf de la guerre : l’adĂ©quation entre les besoins des utilisateurs et le produit proposĂ©. 

S’assurer de cette adĂ©quation est un des principaux rĂŽles du Product Manager. Cependant, il arrive qu’il y ait des dĂ©calages entre les attentes des utilisateurs, et ce qui est livrĂ©.

‍

“Il peut il y avoir des Ă©carts entre ce qui a Ă©tĂ© exprimĂ©, ce qui a Ă©tĂ© compris, designĂ©, conçu et dĂ©veloppĂ© puis livrĂ©. À chaque Ă©tape il peut il y avoir de la dĂ©tĂ©rioration des messages, des dĂ©formations.” - Yoann Grange, Product Manager chez AB Tasty

‍

Minimiser ces écarts passe notamment par la capacité de la structure à collecter du feedback de la part des utilisateurs, mais aussi l'organiser, le hiérarchiser.

L’objectif est d’obtenir des insights sur ce qui est vraiment attendu de la part des utilisateurs. Mais ce n’est pas tout. Une fois que le dĂ©veloppement est terminĂ©, il faut s'assurer que ce qui a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©, une nouvelle fonctionnalitĂ© par exemple, est compris et utilisĂ©.

Pour cela, plusieurs méthodes :

  • Les questionnaires, qui offrent l’avantage de toucher une large audience, et de confirmer des hypothĂšses sur la base de rĂ©sultats statistiques.


  • Les entretiens, qui permettent d’obtenir des retours plus concrets. Ces entretiens sont l’occasion de questionner l’utilisateur au sujet des problĂ©matiques qu’il rencontre en ce moment, mais aussi sur ce qu’il pense du produit et ce qui pourrait ĂȘtre amĂ©liorĂ©. 


  •  L’analyse des donnĂ©es des outils de tracking, qui permettent de voir de quelle maniĂšre le produit est rĂ©ellement utilisĂ©.

Ce dernier point est important car les utilisateurs ne sont pas toujours objectifs quant Ă  leur maniĂšre d’exploiter le produit. En effet, il arrive parfois que le PM soit confrontĂ© Ă  un utilisateur qui pense maĂźtriser le produit de A Ă  Z, mais qui finalement, ne l’exploite pas d’une façon optimale. De mĂȘme, certains utilisateurs passent Ă  cĂŽtĂ© des nouvelles fonctionnalitĂ©s dĂ©veloppĂ©es, n’étant pas au courant de leur dĂ©ploiement. 

Inciter les utilisateurs à adopter les nouvelles features fait partie intégrante des challenges qui rythment le quotidien des Product Managers. 

La question des fonctionnalités nous amÚne au point suivant : 

Comment prioriser les fonctionnalités à développer ?

‍

La priorisation n’est pas toujours facile pour le Product Manager. En effet, il doit ĂȘtre en mesure de savoir Ă  quel moment il est le plus pertinent de dĂ©velopper une fonctionnalitĂ© rĂ©clamĂ©e par un client.

Chez AB Tasty, cette tĂąche passe en partie par l’équipe des Customer Success Managers, qui investigue sur le terrain et fait remonter les besoins des clients. Ces besoins sont ensuite centralisĂ©s dans un outil. Lorsqu’une demande est partagĂ©e par un certain nombre de clients, celle-ci fait l’objet d’un questionnement en profondeur pour en comprendre l’origine et les besoins cachĂ©s. 

L’objectif est alors de vĂ©rifier :

  • Pourquoi le client souhaite-t-il cette fonctionnalitĂ© ?
  • Cette fonctionnalitĂ© sera-t-elle pertinente pour rĂ©pondre au besoin exprimĂ© ?

Point méthodo : la  méthode des 5 pourquoi permet de comprendre les raisons profondes liées à une demande de développement. 

‍

‍

La priorisation dĂ©pend des utilisateurs, mais Ă©galement des opportunitĂ©s business. Par exemple, si la signature d’un gros contrat implique de devoir dĂ©velopper une certaine fonctionnalitĂ©, celle-ci sera priorisĂ©e.

La communication est un élément important : chez AB Tasty, les parties prenantes sont toujours au courant de la roadmap, des décalages, des dépriorisations etc..


Quelle vision du mĂ©tier d’UX writer ?

‍

Enfin, nous avons abordĂ© le sujet de l’onboarding, et de maniĂšre plus gĂ©nĂ©rale, du fait de rendre les utilisateurs autonomes sur le produit. Ce dernier point m’a amenĂ© Ă  demander Ă  Yoann et Ă  Arthur de m’en dire un peu plus sur leur vision d’un mĂ©tier dont on entend de plus en plus parler :, celui d’UX writer.

Voici ce que je retiens :


  • Aujourd’hui, il est compliquĂ© de savoir Ă  quel moment il est pertinent de faire intervenir un UX writer :

‍

“Pour une boĂźte qui lance son produit, le besoin est fondamental, mais gĂ©nĂ©ralement il n’y a pas suffisamment de moyens financiers, ni de temps pour se former. Cette partie du design est alors relĂ©guĂ©e au second plan. De l’autre cĂŽtĂ©, dans une boĂźte qui a 10 ans, les choses ont Ă©tĂ© faites d’une certaine maniĂšre façon et c’est compliquĂ© de les changer.” Yoann Grange, Product Manager chez AB Tasty

‍

  • Le mĂ©tier n’a pas encore trouvĂ© sa place. Sa valeur implique que l’UX writer intervienne au bon moment, mais aussi que l’entreprise soit en mesure de pouvoir mesurer le ROI d’un bon wording (A/B tests, plans de tracking). 


  • L’UX writing deviendra petit Ă  petit une fonction Ă  part entiĂšre : on utilise de plus en plus d'outils. Ceux qui sont simples et qui font gagner du temps seront avantagĂ©s.

‍

‍

‍


Les liens :

‍

Pour découvrir AB Tasty : http://abtasty.com/fr/

‍

Plus de contenus

Orgiame - Lancer une application de gestion des abonnements

Freebe : Ă©couter ses utilisateurs avant tout